• ...

1er mai muet ?

de Monique L.

Ça semble naturel tous ces masques. De toutes les formes et de toutes les couleurs, ils deviennent attribut incontournable. C’est une étrange communauté qui s’est créée ; tête de carpe ou becs de canard, les disciples muets gardent leur distance, observent avec méfiance le reste d’humains non couverts. Au nom de la prudence, la mutation fut rapide. Les bouches sont fermées, mais les pensées ne sont pas silencieuses et en ce jour elles n’ont pas oublié et manifestent dans les têtes.

5 vues

Posts récents

Voir tout

Première Pêche

de Anne Ballner Au pied des falaises, sur la petite plage de galets, il fallait attendre le mois de juillet pour le premier bain. La plage serait alors surveillée, l’eau aurait atteint une températur

Les confins

d'Hélène Courvoisier Ils avaient choisi une nuit sans lune. Parsiphone avait mis ses plus belles plumes, celles que les étoiles suffisent à faire scintiller. Ses pattes s’ancraient au sol et ses yeux

© 2016 Écrirensemble site officiel