• Monique L

Cher Monsieur Noël,

Je vous dis vous, c’est plus poli quand on ne connaît pas.

Je ne sais pas pourquoi on dit père Noël ou Dieu le père ; vous n’êtes pas mon père.

Aucun de vous ne s’occupe de moi.

L’un dit bienheureux les pauvres ; quel père peut dire ça ?

L’autre, vous, n’a jamais rien déposé dans mes chaussettes, peut-être parce qu’elles sont percées ; quel père peut faire ça ?

Le mien m’explique que c’est à cause de la galère, pourtant il rame et ça ne change rien.

J’essaie d’être sage, mais ça ne change rien ; et je ne veux pas être une image, parce que l’image n’a besoin de rien.

Quand je demande à mon voisin de classe s’il peut me prêter ce que je n’ai pas, il répond toujours « tu crois au père Noël » ; ça ne change rien.

Moi je veux bien croire, mais faîtes-moi un signe.

Cette année je veux juste que ça change et que mon père quitte un peu le rond-point des oubliés.


Charlie 7 ans

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Père Noël !

Cher Père Noël , Ma lettre va peut-être vous surprendre en cet hiver d'une année palindrome plus néfaste que sereine... J'ai longtemps cru en vous et mélangé dans mon esprit enfantin et naïf le petit

© 2016 Écrirensemble site officiel