• Monique L

Cher Monsieur Noël,

Je vous dis vous, c’est plus poli quand on ne connaît pas.

Je ne sais pas pourquoi on dit père Noël ou Dieu le père ; vous n’êtes pas mon père.

Aucun de vous ne s’occupe de moi.

L’un dit bienheureux les pauvres ; quel père peut dire ça ?

L’autre, vous, n’a jamais rien déposé dans mes chaussettes, peut-être parce qu’elles sont percées ; quel père peut faire ça ?

Le mien m’explique que c’est à cause de la galère, pourtant il rame et ça ne change rien.

J’essaie d’être sage, mais ça ne change rien ; et je ne veux pas être une image, parce que l’image n’a besoin de rien.

Quand je demande à mon voisin de classe s’il peut me prêter ce que je n’ai pas, il répond toujours « tu crois au père Noël » ; ça ne change rien.

Moi je veux bien croire, mais faîtes-moi un signe.

Cette année je veux juste que ça change et que mon père quitte un peu le rond-point des oubliés.


Charlie 7 ans

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Père Noël !

Cher Père Noël , Ma lettre va peut-être vous surprendre en cet hiver d'une année palindrome plus néfaste que sereine... J'ai longtemps cru en vous et mélangé dans mon esprit enfantin et naïf le petit

Cher père Noël,

Cette année est particulière et ma demande tout autant. La production a été exceptionnelle. La proximité était si grande, imposée par des mains expérimentées. En conséquence, la descendance fut abonda