• Monique L

Cher père Noël,

Cette année est particulière et ma demande tout autant.

La production a été exceptionnelle.

La proximité était si grande, imposée par des mains expérimentées.

En conséquence, la descendance fut abondante, la récolte fructueuse.

Les petits, à peine dégourdis, sont sortis du nid.

De retour au sein de notre communauté, un peu fiévreux, ils ont perdu leur vivacité, se plaignent de douleurs aux pattes.

Père Noël je vous supplie d’intervenir auprès de vos congénères.

Les enfants n’aiment pas les piqures. Faites stopper les injections.

Que les humains s’entraînent entre eux.

Assurez-les que les choses peuvent changer. Une offensive à coups de morsures infectantes et c’est un autre défi qu’ils devront affronter.

Comptant sur votre sollicitude,


Les souris révoltées

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Père Noël !

Cher Père Noël , Ma lettre va peut-être vous surprendre en cet hiver d'une année palindrome plus néfaste que sereine... J'ai longtemps cru en vous et mélangé dans mon esprit enfantin et naïf le petit

Cher Monsieur Noël,

Je vous dis vous, c’est plus poli quand on ne connaît pas. Je ne sais pas pourquoi on dit père Noël ou Dieu le père ; vous n’êtes pas mon père. Aucun de vous ne s’occupe de moi. L’un dit bienheureux l

© 2016 Écrirensemble site officiel