top of page
  • ...

Jacinthes en cyan

Hélène Courvoisier Cette fois, je suis allée le soir. Quand le jour quitte doucement la forêt. Il faisait encore chaud sur le trottoir. Dedans soudain frais, avec l’odeur des mousses et de la terre mêlée. Le ruisseau est un peu sec. Les absences me dissèquent. Les tourterelles coussinent tout là-haut, les mésanges ti-tuitent. La sitelle fouette. Les flûtes de la grive coursent celles des merles entre les troncs. Fauvette à tête noire, mâle, à 3 mètres, sur le lierre. A terre, bleues, les jacinthes. Tout bleu est revenu le matelas de notre printemps dernier. Plus loin, résonnent les troglodytes. Un, deux puis trois. Le soleil s’en va. Je dormirais bien là. Une heure, maximum. Consigne. A suivre.




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Point de vue ”L’oreille bandée” Van Gogh

d’après Joconde jusqu’à cent Point de vue du Hare Krishna Hare Krishna, adorez-moi mes amis, je suis votre Gourou, écoutez mes chants, dansez sur mes pas, et l’illumination viendra en vous. Comme Van

Brèves de plage

Ce galet en forme de cœur, posé sur ma table, me ramène inlassablement sur la plage d’une ville balnéaire de Bretagne où j’ai passé quelques jours cet été. J’avais réservé une chambre, un peu par ha

Dans la rue

Je m’appelle Éric, c’est ce que je lui ai dit à elle. En vrai, c’est mon deuxième prénom, le premier est trop moche. Je vis dans la rue. Enfin vivre, ce n’est pas le mot, je survis. Depuis combien de

Comments


bottom of page