• ...

Je vous écris de cette ville...

de Danièle Guerrier


Cher Ami de mon cœur, Je vous écris de cette ville que nous aimions tant parcourir ensemble et, j'imagine qu'elle vous manque, comme vous me manquez ! Mais soyez assuré que, votre guérison achevée,nous retrouverons ensemble le charme de ces maisons roses, de ces romantiques canaux. Votre jeunesse triomphera, j'en suis sûr, de ce satané bacille et l'isolement auquel vous êtes soumis est une porte ouverte sur l'avenir... L'espoir qui m'anime s'envole vers vous, vers votre solitude forcée, pour vous aider à imaginer nos futurs petits bonheurs. Ici le printemps a tiédi l'atmosphère et je songe à vos montagnes enneigées et au froid bénéfique à votre guérison ! J'aime les descriptions que vous me faîtes de votre environnement..Je me sens plus proche de vous en lisant vos lettres, mais je n'aime pas y sentir souvent de l'amertume pour ne pas dire du désespoir. Vous savez que vous devez bannir tout stress, afin que votre organisme combatte efficacement la maladie....Quittez par imagination votre lieu actuel et suivez moi dans les dédales de ces venelles fleuries, écoutez avec moi les chants mélodieux des oiseaux amoureux et n'oubliez pas, mon très cher ami, que je vous attends avec impatience ici ou ailleurs, à votre bon vouloir .. Votre Ami pour toujours , Car comme le disait si bien Lamartine : « Il y a des amitiés foudroyantes qui fondent les âmes d'un seul éclair. »

Posts récents

Voir tout

Je t’écris du jardin...

d'Isabelle Vier Ma chérie, Je t’écris du jardin où il fait bon vivre. C’est la fin de l’après midi, il fait encore chaud. Ton chat se porte à ravir : pouvoir sortir jouer dehors, il est au paradis. Co

© 2016 Écrirensemble site officiel