• ...

jour 22 - Patience

Mis à jour : juin 18

de Ludivine Vauthier

 

Trois. Pages du matin. Je me demande. Toujours. Ce que. Deviendront. Ces pages. Comme un journal. Plus tard. Des nouvelles. De Julia. Tu ne l'as. Pas connu. Toujours. Aux Canaries. Sa fille. Quinze ans. Dieu. Que le temps. Passe vite. Pourquoi. Il y a. Autant de. Points. Dans ton journal. Me demande. Maman. Recherche. En fait. Je souhaite. Bannir toute. Ponctuation. A l'exception. Du point. See you soon. Déjà. Avait fait. Jaillir. Ce style. D'écriture. L'attente comme une pente douce allez viens on roule ah mais non j'avais oublié tu n'es pas là tu m'as dit que tu viendrais tic tac remplir la vie et ne pas s'avouer vaincu je fais je défais en faisant semblant d'y croire des faux-semblants pour ceux qui ne savent pas. Aucun point. Rien. Intéressant. J'ai regardé. L'Hôtel du Libre-échange. Tu sais. La Comédie Française. En replay. Je. Me suis arrêtée. En chemin. Laborieux. Pourtant. Vuillermoz. A son habitude. Est précis. Juste. Rien. A. Redire. Souvenir de théâtre. Avant. Antonin. Artaud. Le théâtre et la peste. Je ne vois pas. Où il veut en venir. Lire. Le théâtre de la cruauté. Patience. Nostalgie. Au loin. Gérard Blanc. L'oie. Cacarde. Lui. Ouvrir. La barrière. Attention. Arme. Toi. Un bâton. Tu ris. Sinon. Elle va te. Pincer. Je n'ai toujours pas. Relu Antigone. Rendez-vous. Avec Amelle. A 18.30 demain. Dans les champs. Quoi. Je souris. Au moins. Là-bas. J'ai du réseau. Tu as écrit. Non. Je manque. Encore. Aujourd'hui. De courage. Non c'est. Autre chose. La peur. De la feuille blanche. Marie-Thérèse d'Autriche. Et lui. Qui. Est. Il. Français. Ou Espagnol. Munich. Allemagne. Non. A l'époque. L'Allemagne. C'est la Prusse. Ah oui. Regarde. Vienne. Nous étions restés. Deux jours. Ou trois. En septembre. Quatorze. Lettres. Forts en calcul mental. Machiavéliques. Un peu. Tiré par. Les cheveux.



Posts récents

Voir tout

jour 56 - Renaissance…

©Michaël Gonnet D'où vient l'inertie que l'on porte et qui fait de nos corps une masse lourde à lever le matin pour agir ? A l’intérieur de cette masse il y a une vie trépidante, pleine d'envie, une

© 2016 Écrirensemble site officiel