• ...

jour 29 - Cadenassé

 de Ludivine Vauthier


Il est temps de voyager. Avec Ulysse. Et Joyce. Déjà l’été dernier. Même réflexion. La cabane. Peinte. Mains de maître. Légèrement. Mal au dos. Regarde. Mes mains. Vertes. C'est une peinture. A l'eau. Ne t'inquiète pas. Tu en penses. Quoi. Des pivoines. Oui. Superbes. Les fleurs. Te rassurent. Peut-être. Aller marcher. Plus tard. Trop de. Soleil. Ce soir. Au tour. Du poulailler. Petite beauté. Comment. En albanais. Kafaz pule. Apéro. A distance. L'heure est. A la visio. Sans réseau. Que faire. Vas dans les. Champs. Ton verre. A la main. Tu ris. Santé. Je sais. Comment. Trouver la clé. De ma pièce. Le nœud. Inextricable. Que veulent-ils. Me dire. Qui. Aimé et Icare. Champs lexicaux. Stricto sensu. Ou. Par extension. L'heure sera. Bientôt. A la délivrance. Hélène. Tu te souviens. Oui. Un message. Elle va bien. Nouvelle photo. De profil sur. Facebook. Instagram. Mieux. La couleur. Tu as raison. Envoyer. Aussi. Courts. Métrages. A Emilie. Ma grand-mère. Déjeune. Avec les soignants. Dorénavant. Me dit. Maman. Trois jours à Quiberon. Biopic. Romy Schneider. Incroyable actrice. Oui. Non. Pas elle. Marie Baümer. Insensible. Je suis. A Romy. Interview. Mille-neuf-cent-soixante-seize. Une nuit. Cologne. Se confie. Si sombre. Rengaine. Je te fais confiance. Si tu me trahis. Arrête. Parle ou. Tais. Toi. Je n'aime pas. Son caractère. Tu as pourtant. Beaucoup de ressemblances. Certainement. Pour ça. Napoléon. Rue de Rivoli. Trois étages. Toit. Quarante-cinq. Degrés. Simplicité. Mettre en valeur. Quoi. Le Palais des Tuileries. Pont des Arts. Audace technologique. Nouvelle. Esthétique. C'est bien. Celui. Avec les cadenas. Avant. Oui. Sainte-Chapelle. Reliques. Chrétienté. Suppression. Quasi. Totale. Des murs. Chapelle haute. Sept ans. Un miracle. On ira. Oui. Quand le monde. De nouveau. Tournera.


Peinture Dritan Osmani



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Ephémère

« Mais le pire, est qu’ils soient des oubliés et qu’ils le sachent. Ceux qui les connaissaient les ont oubliés parce qu’ils pensent à autre chose et c’est bien compréhensible. Quant à ceux qui les aim

Ailes

© 2016 Écrirensemble site officiel