• Monique Derrien

La quête de l'ange

Dans un temps lisse, parfois grenu, des pesanteurs s'acharnent.

Une source corrompue.

Un secret divulgué.

Des tonnerres captifs.

Toi qui n'es rien, ni personne,

Je t'appelle,

Car tu n'es pas le Dieu,

Non, personne.

Une absence pesante.

Ma longue nuit, les yeux ouverts.

Ni veille, ni rêve.

Viendrez-vous ?

Je vous connaissais : je ne vous reconnais plus.

Viendrez-vous de notre côté ?

Je me tais pour écouter.

Mais enfin, je te parle.

Tu te débats dans tes pensées.

Je me suis remplie du bleu de l'océan, de son odeur marine, de cet ailleurs où je pensais te rencontrer.

Personne jamais.

Je ne veux pas m'en aller.

Je t'attends pour partager avec toi un moment d'éternité.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Histoires de points de vue

« Quoi ? Comment ça ? Mais c’est quoi ce bordel ? A quoi tu sers depuis tout ce temps, si tu n’es pas capable de changer le monde ? Je te laisse gérer pendant que je m’occupe des gosses et c’est ça qu

Madame,

Je ne vous connais pas mais j’aurai aimé vous écrire ce petit mot, un petit mot de cinq lettres pour exprimer ma gratitude, ce mot que l’on utilise souvent n’est pas forcement celui auquel vous pensez

Lettre à mon ange gardien

Chère Madame, Je ne sais pas si cette lettre vous parviendra mais je tenais absolument à vous remercier pour le gage que vous avez donné à l’humanité en venant à mon secours, l’autre jour sur le périp