• Monique L

La traversée

Retarder l’instant,

L’heure du coucher

Passage incontournable

La cabane au fond du jardin

La nuit noire abandonnée par la lune

Des craquements inquiétants

Un souffle inconnu

Un frisson dans la nuque

La petite assez grande pour le jeu

Trop jeune pour la profondeur des ténèbres

Peur enfouie

Immobile debout

Dix mètres infranchissables

Si proches sous le soleil

Si éloignés à minuit

Méconnaissables

Odeur étrangère

Bruits glaçants

Le poids de l’enfer

Un diable tapi

Pas de main tendue

Pas de sésame non plus

Une imagination monstrueuse

Pas de retour possible

Y aller

Une angoisse gravée

Souvenirs de vacances

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Père Noël !

Cher Père Noël , Ma lettre va peut-être vous surprendre en cet hiver d'une année palindrome plus néfaste que sereine... J'ai longtemps cru en vous et mélangé dans mon esprit enfantin et naïf le petit

Sans titre

Pour mes jambes de bois un tournevis Pour mes ronds de bois un tournejambe Pour ma babillarde une réglisse Pour ma sale caboche un choriambe Pour ma mano un gant de crin Pour mes saltos un coton Pour

© 2016 Écrirensemble site officiel