• Isabelle Vier

Merci

Mis à jour : avr. 28

Cher JP,

Il m’aura fallu plus de trois ans pour que je puisse enfin écrire cette lettre. Je ne sais pas si tu l’attendais ou non, et si elle te sera aussi utile qu’elle l’est pour moi. En tous cas elle me semble

indispensable pour me libérer du passé et réussir à avancer dans la vie.

Après cette période tumultueuse d’échanges houleux où je me suis sentie traquée, punie, rabaissée, salie, je me sens à présent en paix. Il a fallu pour m’en sortir que je m’arme d’une froide

indifférence, que j’arrête de nourrir cette relation néfaste jusqu’à la faire mourir. Ne plus bouger pour que la boue et la poussière finissent par retomber.

A présent le calme est revenu, l’horizon est redevenu clair. Je peux alors tranquillement regarder en arrière et voir ce passé coloré. Oui, il y a eu de belles choses de réalisées et je tiens à te remercier pour cela, car, tu as été acteur dans cette histoire. Dans les sociétés, lors de son départ, un salarié reçoit son solde de tous comptes, signifiant que tout est terminé, propre et clair ; avec ses collègues il boit un dernier verre d’au revoir parfois accompagné de quelques cadeaux. Dans l’armée, en gratification du courage et de tous les risques encourus, le soldat reçoit une médaille du mérite. Les sportifs, eux, reçoivent des trophées.

Partout dans la vie, petit ou grand, quand on fait quelque chose, on aime - ou aimerait – se voir rétribuer d’une forme de reconnaissan-ce, parfois même d’un simple merci.

« Merci », ce tout petit mot de cinq lettres contient en lui ce pouvoir immense du : « tout est accompli ! » Notre être est alors libéré, délivré. On respire et la joie remplie notre être tout entier.

On se sent léger et lumineux. On a envie de partager et on est prêt à recommencer quelque chose de neuf.

C’est pourquoi je veux aujourd’hui t’écrire ce mot merveilleux et libérateur pour que tu puisses vivre toi aussi cette magie : MERCI.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Oscar

Le Verre Rouge

A cette époque là, un verre rouge (il y en avait peut-être eu d'autres mais ils avaient disparus au fil des années) trônait majestueusement dans la vitrine de la desserte, au milieu d'autres plus mode

Le tableau évolutif

Elle entra dans l'agence de voyages temporels et demanda un billet pour le XVI siècle. Plus personne n'entendit parler d'elle, mais un jour, dans un musée viennois, un visiteur crut voir un nouveau pe