top of page
  • Monique Derrien

Monsieur Noël,

Dernière mise à jour : 20 janv. 2021

Vous vous demanderez certainement pourquoi, MOI, le célèbre astrologue, je prends la plume pour vous écrire.

J'aurais pu, j'aurais dû prévoir la catastrophe qui allait s'abattre sur le pays.

J'ai vu mais j'en ai sous-estimé l'ampleur.

A présent, je me sens démuni et toutes mes capacités en médecine, en pharmacie ne me sont d'aucun secours.

La peste s'insinue dans les rues, pénètre dans les foyers tuant enfants, familles entières. Je ne peux m'empêcher de faire le rapprochement avec l'ancien testament, ce passage dans lequel Moïse force pharaon à libérer les juifs.

Qu'avons-nous fait ? Avons nous tant dévié qu'il nous faut vivre une telle épidémie ?

Monsieur Noël, pouvez-vous m'aider ?

Est-il en mon pouvoir de ramener un certain équilibre ? Je me sens si désarmé. J'ai mal face à tous ces gens qui meurent.

Vous savez que je suis intervenu auprès de Catherine de Médicis.

J'attendais d'elle qu'elle prenne des mesures réfléchies, cohérentes. Malheureusement, elle découvre, cherche, tâtonne. Pendant ce temps, la peste fait des ravages.

Monsieur Noël, sauvez-nous !

On s'accorde à parler de la magie de Noël.

Je crois que nous, pauvres humains déconnectés de la face magique de la vie, n'avons plus de solution. Ne l'avons nous pas tuée à ne plus y croire ? Avons-nous tant déplacé nos valeurs que nous nous en sommes définitivement coupés ?

Moi, je crois que la magie continue à exister au fond de chacun de nous. Il suffirait d'un rien pour la faire revivre.

Ce rien là, vous, Monsieur Noël, pouvez-vous nous l'offrir, comme une seconde chance ?

Merci.

Votre humble serviteur.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Point de vue ”L’oreille bandée” Van Gogh

d’après Joconde jusqu’à cent Point de vue du Hare Krishna Hare Krishna, adorez-moi mes amis, je suis votre Gourou, écoutez mes chants, dansez sur mes pas, et l’illumination viendra en vous. Comme Van

Brèves de plage

Ce galet en forme de cœur, posé sur ma table, me ramène inlassablement sur la plage d’une ville balnéaire de Bretagne où j’ai passé quelques jours cet été. J’avais réservé une chambre, un peu par ha

”Fée des Voeux… c’est bon pour la santé”

Allo, allo Bonjour ou bonsoir, C’est moi Dorothy Ebrard, avec un ”E” Fée de mon état. Gardez votre sang froid, Hâtez-vous de vous asseoir. Invitée volontaire, Je viens exaucer, via ce modeste abécédai

Comments


bottom of page