top of page
  • Martha Lavoue

Points de vues ”Olympia” de Manet

Du Commandant Cousteau :

Lors de toutes mes vastes expériences de plongée à travers les mers du monde entier, j’en ai vu des créatures étranges, belles, magnifiques. J’ai fréquenté des requins à faire peur, des baleines impressionnantes, des dauphins intelligents, et même des pieuvres aux aptitudes incroyables. Ces derniers vous regardent droit dans les yeux, sans que l’on puisse deviner leurs intentions. Cette femme allongée me les rappelle par son regard à la fois direct et mystérieux. Elle me fait également penser aux sirènes, qui existent dans de nombreux récits des marins… mais que je n’ai jamais eu la chance de rencontrer.


De la coiffeuse :

Cette jeune femme allongée nue fait aussi peu attention à sa coiffure qu’à son garde-robe ! Décidément, elle ne sait pas se mettre en valeur – une rose dans les cheveux, vraiment ! Ça fait ringard, ça va vite faner et elle va rester avec cette tignasse en peu roux, probablement une teinture au cuivre qui va lui faire perdre ses cheveux d’ici quelques années. A la limite, elle ferait mieux de prendre exemple sur sa servante, qui laisse ses cheveux au naturel et de plus les cache sous un bandana.


Du chien :

Je suis couché à ses pieds depuis un bon moment maintenant. J’ai la truffe qui me chatouille, avec toutes ces fleurs, même dans ses cheveux (je détecte des pivoines dans le gros bouquet, auxquelles je suis allergique). Et puis la bonne l’a aspergé de parfum – je n’en peux plus, j’ai la tête qui tourne ! Mais je patiente, car je sais que le déjeuner ne va pas tarder à être apporté – de la bonne viande rôtie ou grillée, peu importe. C’est cela qui anime mes journées car les restes, c’est pour ma pomme – pourvu qu’elle n’ait pas très faim aujourd’hui comme elle ne fait que de rester là à ne rien faire.


De la vioque :

Elle crâne, là sur son lit dans toute sa beauté lisse, une servante à ses pieds. Elle s’est complètement dénudée pour m’en mettre plein les yeux – elle se trouve belle, qu’elle a fière allure. Mais attend, ma chérie, tu vas voir ! A ton époque, dans quelques années tu auras des cheveux gris, ou bien tout blancs, des rides qui se creusent, des varices, et que sais-je encore. Profites-en, tu as raison, pendant que c’est encore possible. Bientôt tu me ressembleras et tu te souviendras avec nostalgie de ce jour.

De médecin :

Cette jeune femme ne sait pas prendre soin d’elle ! On ne reste pas nue dans une chambre mal chauffée si on veut rester en bonne santé. Il y a des courants d’air ici et des méchants virus qui circulent. Il faudrait qu’elle se couvre au moins d’un drap. Cela ne l’a pas empêché de se parer de bijoux et même d’une fleur dans les cheveux. Mais enfin, qu’est-ce qui est plus important, la beauté ou la santé ?! Je vous le demande…



De l’horoscope


Forme : Aujourd’hui, sur le plan de la santé, tout va bien, même si vous vous habillez légèrement pour la saison. Par contre, il ne faut pas en abuser.

Cœur : tout va bien également, vous vous sentez attirante et ferez bon usage de vos charmes.

Réussite : Vous vous sentez écrasée par de lourdes responsabilités professionnelles. Mais attention, ceci peut être en contradiction avec les conseils du cœur. Cela peut être dangereux de mélanger cœur et business.




(Martha)



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Point de vue ”L’oreille bandée” Van Gogh

d’après Joconde jusqu’à cent Point de vue du Hare Krishna Hare Krishna, adorez-moi mes amis, je suis votre Gourou, écoutez mes chants, dansez sur mes pas, et l’illumination viendra en vous. Comme Van

Brèves de plage

Ce galet en forme de cœur, posé sur ma table, me ramène inlassablement sur la plage d’une ville balnéaire de Bretagne où j’ai passé quelques jours cet été. J’avais réservé une chambre, un peu par ha

”Fée des Voeux… c’est bon pour la santé”

Allo, allo Bonjour ou bonsoir, C’est moi Dorothy Ebrard, avec un ”E” Fée de mon état. Gardez votre sang froid, Hâtez-vous de vous asseoir. Invitée volontaire, Je viens exaucer, via ce modeste abécédai

Comments


bottom of page