top of page
  • Raphaël K

Rêveries

Dernière mise à jour : 11 mars 2021

Ce n’est pas le paysage qui est petit, c’est la fenêtre par laquelle

on le regarde.


Je suis à l’intérieur de cette maison faiblement éclairée par une

lumière pale. Mon regard explore un mur épais couvert d’une étoffe perse. Il représente une liane couverte de fleurs immarcescibles aux teintes et formes différentes. Leurs pétales et corolles violettes, rouges et jaunes égaient ce mur aveugle et me transportent dans une rêverie champêtre teintée de mysticisme.

J’imagine Jack et ses haricots magiques et je me retrouve dans un monde enchanté au milieu de la forêt où tout me semble possible.


Je sens la caresse du vent sur mon visage et je traverse les fleurs

en écartant les lianes où elles sont accrochées La rugosité des branchages effleure mes doigts et une odeur épicée embaume mes narines. Je ne parviens pas à reconnaître son origine, le thym, l’aubépine, la sarriette, ou un mélange subtil venu du fond de la forêt.


J’ai l’impression d’être seul au commencement du monde, devant cette nature intacte et sauvage. Je perçois maintenant le chant des oiseaux, le bruit des feuillages qui s’écartent au passage d’un chevreuil. La forêt vit et j’en fait partie.


Au détour d’une allée, je trébuche sur une racine. En relevant la

tête, je vois cette femme habillée comme une reine, allongée sur un grand canapé.

Soudain je me retrouve au milieu d’un marché où tous les habitants sont habillés à la romaine. Je reste ébahi au milieu de l’allée. Un homme me bouscule et me parle dans une langue inconnue. C’est du latin, bien sûr, et si je ne comprends pas les mots, je réalise que je bloque le passage.



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Point de vue ”L’oreille bandée” Van Gogh

d’après Joconde jusqu’à cent Point de vue du Hare Krishna Hare Krishna, adorez-moi mes amis, je suis votre Gourou, écoutez mes chants, dansez sur mes pas, et l’illumination viendra en vous. Comme Van

Brèves de plage

Ce galet en forme de cœur, posé sur ma table, me ramène inlassablement sur la plage d’une ville balnéaire de Bretagne où j’ai passé quelques jours cet été. J’avais réservé une chambre, un peu par ha

”Fée des Voeux… c’est bon pour la santé”

Allo, allo Bonjour ou bonsoir, C’est moi Dorothy Ebrard, avec un ”E” Fée de mon état. Gardez votre sang froid, Hâtez-vous de vous asseoir. Invitée volontaire, Je viens exaucer, via ce modeste abécédai

Comments


bottom of page