• ...

Très chère Madame,

de Laurence de la Chapelle

Je vous connais et ne vous connais pas. L’infirmière, m’a beaucoup parlé de vous. Je vous ai aperçu un matin. Vous vous amusiez avec l’animateur de votre groupe. Continuez, chère Madame à rire et à chanter ! Le printemps chante aussi derrière les carreaux. On dit qu’on est en état de guerre et les lois sont devenues sévères. Nous aussi sommes confinés et ne pouvons plus bien bouger. Mais nous faisons de la lecture si nous ne jouons plus aux dominos. Nous faisons aussi de la peinture. Alors imitez-nous, dessinez les fleurs de printemps pour conserver le beau temps ! On fait de l’exercice, on bouge les pieds et les doigts comme les marionnettes. Faites-le aussi comme si vous cherchiez à voler. Agitez vos jambes et vos bras, comme font les petits enfants ! Imaginez-vous dans la nature en train de gesticuler. Et puis, parlez aux oiseaux ! A propos, les oiseaux chantent et font leur nid. Il pépient sous les boisseaux et filent entre les branches. Vous souvenez-vous de leurs œufs mouchetés ? Et bien, dessinez-les ! Et écoutez bien la cloche, elle va bientôt tinter. Pâques approche, et on va manger les oeufs en sucre et les grosses poules au chocolat ! J’attends de voir bientôt vos dessins accrochés au mur. Réveillons-nous ! Vive le printemps. Le soleil rit si parfois la pluie pleure. Je vous embrasse bien Catherine

Posts récents

Voir tout

Je t’écris du jardin...

d'Isabelle Vier Ma chérie, Je t’écris du jardin où il fait bon vivre. C’est la fin de l’après midi, il fait encore chaud. Ton chat se porte à ravir : pouvoir sortir jouer dehors, il est au paradis. Co

© 2016 Écrirensemble site officiel