• Raphaël K

Un fait d’hiver

L’histoire s’est passée dans la petite ville de Tullins et m’a été

rapportée par mon ami Frank. Au cours d’une soirée dans sa maison, il me racontait ses dernières vacances de sport d’hiver en Isère, et de fil en aiguille, il en était venu à me parler d’un fait d’hiver qui avait fait la une des journaux locaux. Il m’avait lu l’article suivant :

« Après avoir été kidnappée pendant trois jours, une jeune fille de 18 ans, Mari Durant a été retrouvée saine et sauve. Elle est revenue très éprouvée et par ses propres moyens au domicile de ses parents. Interrogée par la police, elle n’a pu fournir que très peu de renseignements sur ses ravisseurs qui réclamaient une

rançon de 50 000 €. Elle affirme avoir eu les yeux bandés et la seule information est que son ravisseur avait agi seul. »

- Tu te rends compte, me dit Frank, on ne parlait plus que de ça dans la région.

- Ça ressemble à un coup monté pour soutirer de l’argent à ses parents.

- Oui, c’est ce que la police a tout de suite suspecté.

- Elle avait de mauvais rapports avec ses parents je suppose.

- Non, c’était une gamine pourrie, gâtée ; elle avait l’habitude d’obtenir ce qu’elle voulait. Un jour elle a demandé une moto et ses parents ont dit non.

Ils n’ont pas voulu céder et elle a décidé de monter ce kidnapping avec son petit ami.

- Et les parents ont payés ?

- Oui, mais le petit ami a paniqué et il n’est jamais allé récupérer la rançon.

- Du coup il l’a ramenée chez elle ?

- Pas tout à fait. Quand il est revenu bredouille de la remise de rançon, ils se sont disputés et il est parti en la laissant en plan. Elle a longtemps attendu en pensant qu’il allait revenir. Finalement, le froid et la faim l’ont incitée à rentrer.

- Elle a fini par tout avouer à la police alors !

- Ben c’était assez évident. Pourquoi demander une rançon de 50 000€. C’est une famille connue dans la région et ses parents sont très riches. Demander une si petite rançon c’était ridicule.

- Et ça s’est fini comment ?

- Elle a été condamnée à des travaux d’utilité publique pendant six mois. Elle s’en est pas mal tirée.

- Ça aura permis à la famille de revoir complètement son mode d’éducation.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Oscar

Le Verre Rouge

A cette époque là, un verre rouge (il y en avait peut-être eu d'autres mais ils avaient disparus au fil des années) trônait majestueusement dans la vitrine de la desserte, au milieu d'autres plus mode

Le tableau évolutif

Elle entra dans l'agence de voyages temporels et demanda un billet pour le XVI siècle. Plus personne n'entendit parler d'elle, mais un jour, dans un musée viennois, un visiteur crut voir un nouveau pe