• Nicole

Dans les pas de Christian Bobin

Un jour viendra où une main de lumière heurtera le bois du cœur et je ne pourrai faire autrement que d’ouvrir et à la question qui me sera posée, je ne saurai que répondre car je n’ai rien fait de ma vie, je l’ai perdue le plus possible.

La lumière du monde, l’enchantement simple des flocons de neige qui voltigent en silence et caressent mon visage me remplissent encore de bonheur. A genoux, la tête renversée, les mains jointes, j’envoie une prière silencieuse à la Dame Blanche qui nous fait grâce de sa

beauté et de sa présence pure.

Ressusciter, devancer tous les adieux et sous cet arbre magique appeler une dernière fois mon amour. Louise Amour, est-ce que tu m’entends ? Est-ce que tu entends mes paroles pour un adieu.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Père Noël !

Cher Père Noël , Ma lettre va peut-être vous surprendre en cet hiver d'une année palindrome plus néfaste que sereine... J'ai longtemps cru en vous et mélangé dans mon esprit enfantin et naïf le petit

Cher Monsieur Noël,

Je vous dis vous, c’est plus poli quand on ne connaît pas. Je ne sais pas pourquoi on dit père Noël ou Dieu le père ; vous n’êtes pas mon père. Aucun de vous ne s’occupe de moi. L’un dit bienheureux l

Cher père Noël,

Cette année est particulière et ma demande tout autant. La production a été exceptionnelle. La proximité était si grande, imposée par des mains expérimentées. En conséquence, la descendance fut abonda

© 2016 Écrirensemble site officiel