• Elisabeth Bellot

La dame blanche


Vous m’êtes apparue, et tout s’est arrêté.

C’est une prière silencieuse que je vous adresse : parole, envolée par la grâce de la solitude.

Tombe une pluie de fleurs de cerisier sauvage qui embaume mon cœur et réveille mes sens.

Mon Inespérée, là, devant moi, si vive, si vraie que je reviens à la vie...

Je vous aime infiniment, Femme à venir.

L’éloignement du monde m’avait anesthésié. L’espoir pourtant renait à la contemplation de votre

lumière...Eloge du rien et supplication du désir renaissant, je vous contemple.

Emu, attendri, redevenu intensément humain et sensible.

Que rejaillisse la lumière de ce printemps pourpré de rose et parfumé de jasmin.

14/11 2020


Photo Boubat


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Père Noël !

Cher Père Noël , Ma lettre va peut-être vous surprendre en cet hiver d'une année palindrome plus néfaste que sereine... J'ai longtemps cru en vous et mélangé dans mon esprit enfantin et naïf le petit

Cher Monsieur Noël,

Je vous dis vous, c’est plus poli quand on ne connaît pas. Je ne sais pas pourquoi on dit père Noël ou Dieu le père ; vous n’êtes pas mon père. Aucun de vous ne s’occupe de moi. L’un dit bienheureux l

Cher père Noël,

Cette année est particulière et ma demande tout autant. La production a été exceptionnelle. La proximité était si grande, imposée par des mains expérimentées. En conséquence, la descendance fut abonda