• Joëlle

« Paroles pour un adieu »

Madame je n’ai commencé à vous voir que ce matin parce que je n’avais rien d’autre à faire. Appuyé sur ce mur, je rêvais aux paroles pour un adieu à celle que j’avais aimé. Je cherchais mes mots, je voulais lui dire mon regret de n’avoir pu la suivre sur sa route. Route pleine de rêves, d’idéal, d’étoiles, lui dire que dans la vie j’ai plutôt les pieds sur terre, même s’il m’arrive de me perdre dans les nuages. Il est vrai que je ne sais pas toujours où je vais.

En me retournant je vous ai vu sur cette affiche et mon cœur que je croyais sec s’est emballé ! vous étiez si belle, irréelle, je voulais être à la place de ce bellâtre près de vous !

Comment vous atteindre ? comment vous plaire ?

En regardant de plus près l’affiche j’ai vu que vous teniez une clé et accroché à cette clé un message.

« Gagnez aussi une maison » aussi, cela veut-il dire que vous faites partie du lot ? je n’en croie pas mes yeux. Cela me paraît impossible, une blague, dans le doute je vais m’empresser de jouer, il me reste quelques jours, je vais tenter ma chance on ne sait jamais !

Avoir les pieds sur terre c’est bien, mais rêver c’est mieux !

A bientôt



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Père Noël !

Cher Père Noël , Ma lettre va peut-être vous surprendre en cet hiver d'une année palindrome plus néfaste que sereine... J'ai longtemps cru en vous et mélangé dans mon esprit enfantin et naïf le petit

Cher Monsieur Noël,

Je vous dis vous, c’est plus poli quand on ne connaît pas. Je ne sais pas pourquoi on dit père Noël ou Dieu le père ; vous n’êtes pas mon père. Aucun de vous ne s’occupe de moi. L’un dit bienheureux l

Cher père Noël,

Cette année est particulière et ma demande tout autant. La production a été exceptionnelle. La proximité était si grande, imposée par des mains expérimentées. En conséquence, la descendance fut abonda