• ...

Rideau de tulle

de PHILIPPE LEGEIN


-Je regarde dehors, à travers le rideau de tulle, -brouillée, irréelle, la réalité m’apparaît peuplée d’ombres fugitives. -Formes mouvantes comme des voiles d’aurores boréales. -Je perçois le monde comme dans l’allégorie de la caverne de Platon. -Un monde d’illusions, dans lequel l’imaginaire prend place à la réalité. -Pourtant, c’est moi que l’on a soustrait à cette réalité du dehors ! -Dehors comme dedans, aujourd’hui, nulle lumière ne permet d’éclairer mon univers, -nulle réalité ne me permet d’accéder à la VÉRITÉ ! - ni même une lueur de compréhension, un espoir de vie ! -Je suis seul, reclus, isolé, voué à une existence sans joie ! -Je suis un mort vivant ! je suis un résident d’un EHPAD durant le CONFINEMENT !! -requiescat in pace !


© 2016 Écrirensemble site officiel