• ...

Sortir de sa cachette

d'Isabelle Vier

Mon esprit est en ébullition. Ça fait trois mois que j’attends ce moment avec impatience. Le compte à rebours est lancé. « Allez Zabou, procède dans l’ordre. Ma valise... non, je vais prendre celle de Peter, elle est plus facile à trimbaler. Le strict minimum, pas besoin de s’encombrer, juste de quoi être bien, élégante et détendue. Au pire je pourrai acheter sur place, ça me fera des souvenirs. » Le téléphone sonne. « Hello Dann, comment vas tu ? Oui, moi aussi je suis toute excitée à l’idée de vous revoir tous. D’ailleurs, pourrais tu appeler Kleiman, Miep et Bep pour leur proposer de nous rejoindre ce soir au resto Kluger. Je viendrai en voiture avec Voskuyl. Non, le bus c’est pas mon truc. Trop ennuyeux. Je préfère encore venir à pied et passer par le parc. Qu’est ce que je fais ? Là je suis en train de préparer mon voyage pour Prague. Ça fait des mois que je rêve d’y retourner et c’est pour maintenant. Trop contente. C’est une de mes étapes dans mon projet de visite des capitales européennes. La prochaine ? Vienne certainement. Mais j’ai pas encore pris le temps de regarder vraiment. C’est un vieux rêve. J’aimerai y aller avec Peter. Tu sais combien il aime la musique, ce serait un beau cadeau pour son anniversaire, non ? Partir avec toi ? Mais quand tu veux Dann. Et si on se faisait un festival ensemble, oui même à l’étranger. Camping ? Oui pourquoi pas, si c’est en Espagne ou n’importe où il fait chaud, ce serait trop top. On serait dans l’ambiance. Whaa j’adore l’idée. Tu veux bien regarder les festivals qui ouvrent cet été ? Ceux du type Download Festival, avec de nombreux artistes. Hahaha, mort de rire. Oui c’est vrai que les mauvais groupes nous font bien rigoler. « ah si tu pouvais fermer ta gueule ... » Kleiman m’avait fait trop rire quand il s’est mis à chanter ça à tue tête, tu te souviens ? Bon faut dire que les zicos sur scène prenaient bien la tête. Ah oui, ça tu peux le dire, on ne va pas s’ennuyer, c’est sûr. La soirée s’annonce bien sympathique. Je pense que les retrouvailles vont être digne de ce nom et bien arrosée comme d’habitude. J’espère que les tables voisines vont réussir à nous supporter sinon ils vont être trop mal. On devrait peut être demander à Kugler de nous installer à l’arrière, derrière la toile pivotante comme ça on sera un peu caché et surtout on sera libre de faire tout le bruit qu’on veut. Entendu, Dann. A tout à l’heure. Bises.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

« Je » a envie de sortir de « Moi »

de Michaël Gonnet Duo ... J’ai envie de m’en sortir dans j’ai envie de m’en sortir il y a Je qui a envie de sortir comme Je a envie de sortir de Moi comme envie de sortir d’ici envie d’ailleurs de sor

La libération des gloups

d'Anne Ballner Ils sont partis, j’en suis certain. Les seuls signes de leur présence sont sonores et répétés. Ils ponctuent la journée d’une présence envahissante, menaçante. Bruit de chenilles des ch

La double évasion

de Martine Kahan Cela fait quelques temps que je suis dans cette maison de retraite. C’est pour moi, une seconde prison. J’occupe la même chambre que Mme Bep Vosky, nous sommes d’ailleurs arrivées en

© 2016 Écrirensemble site officiel